La parlure québécoise

La parlure québécoise

Beaucoup de français aiment partir en vacances au Québec car on y parle le français !

Le français est depuis le 31 juillet 1974, la langue officielle du Québec et la langue française y est même protégée par l’article de loi 101 (pour en savoir plus c’est ICI).

Il est à noter que la langue française est en déclin au Québec, en 2016, 78,4% des québécois ont la langue française pour langue natale contre 79,7% en 2011.

Sur place, vous vous apercevrez très rapidement que malgré cela, on ne comprend pas toujours ce qui se raconte ! Et c’est encore plus vrai lorsque que vous remontez dans le nord du Québec.

En réalité au Québec, on parle le français québécois ou tout simplement : le québécois !!!!

A travers cet article, je vous propose de vous “traduire” quelques expressions ou mots québécois ( c’est cela la parlure québécoise !!!)

La parlure québécoise

Les vêtements


 

  • Un chandail = un pull, gilet, t-shirt
  • Des chaussettes = des pantoufles
  • Mitaines = moufles
  • Bobettes = slips, culottes
  • Une tuque = bonnet
  • Souliers = chaussures
  • Culotte = pantalon
  • Espadrilles = chaussures de tennis de sport
  • Des bas = des chaussettes
  • Linge = vêtements
  • Barniques = lunettes
  • Brassière = soutien-gorge
  • Foulard = écharpe
  • Jacket = veste, blouson court
  • sacoche = sac à main

 

Objets du quotidien


 

  • Batterie = pile
  • Bat’feu = un briquet
  • Bécosses = les toilettes
  • Bécyk = un vélo
  • Bleuets = myrtilles
  • Balayeuse = aspirateur
  • Char = voiture
  • Dépanneur = épicerie ouvrant tardGaz = essence
  • Gomme = Chewing-gum
  • Crème molle = une glace
  • Bol de toilette = cuvette des toilettes
  • Laveuse = machine à laver
  • Sécheuse = sèche-linge
  • Valise = coffre d’une voitureLa boucane = la fumée
  • La champelure = le robinet
  • Une bibitte = un insecte, un animal = une bébête
  • Une liqueur = boisson gazeuse
  • Un breuvage = boisson non alcoolisée
  • Une tabagie = marchand de tabac
  • Ma blonde = ma petite amie
  • Mon chum = mon petit ami
  • Caméra = appareil photo
  • Centre d’achat = centre commercial
  • Clavarder = tchater sur internet
  • Un ticket = un PV
  • Une brocheuse = agrafeuse
  • Une poche = un sac
  • Poudrerie = neige fine
  • Sécuritaire = fiable
  • Tip = pourboire
  • Traversier = Ferry
  • Vidanges = poubelles

 

Les repas


 

  • Déjeuner = Petit déjeuner
  • Diner = Déjeuner
  • Souper = Diner

 

Expressions courantes


 

  • Présentement = actuellement
  • Bon matin = bonjour
  • Bienvenue = De rien
  • Allo = Hello
  • A tantôt = A plus tard
  • Faire son épicerie = faire ses courses
  • Fin de semaine = le week-end
  • Magasiner = faire du shopping
  • Courriel = un mail
  • Une joke = une blague
  • Anyway = de toute façon
  • Ça te fait bien = ça te vas bien
  • C’est t’assez = ça suffit
  • Jaser = discuter
  • Niaiser = se moquer, faire des bêtises
  • Pis ? = Alors ?
  • Ca goute bon = c’est bon
  • Barrer la porte = fermer la porte
  • Il fait frette = il fait froid
  • Il mouille = il pleut
  • Tomber en amour = Tomber amoureux
  • Un gratteux = un ticket de loterie à gratter
  • Avoir du foin = avoir de l’argent

 

Les mots féminins en québécois qui sont masculins chez nous


 

  • Une job = un job (il a perdu sa job)
  • Une gang = un  groupe
  • Une police = un policier
  • Une game = un jeu

 

Phrases interrogatives en Québécois


 

En Québécois, pour faire des phrases interrogatives, on rajoute “tu” aux verbes, exemple :

Tu penses ? se transforme en :Tu penses-tu ?

Dans certains cas le tu peux devenir ti : t’avais-ti besoin de faire ? ou t’avais-tu besoin ?

 

Les contractions de mots


 

Au Québec, on pratique la contraction de mots pour signifier son approbation, généralement les québécois ponctuent leurs phrases par ces contractions de mots :

 

Tu sais ce dit T’sais  et peut même se transformer en Tsé

 La parlure québécoise

 

Pêle-mêle d’expression


 

  • Prendre une marche = faire une balade
  • Il fait frette = il fait froid
  • Être tanné = en avoir marre
  • C’est plate = c’est ennuyant
  • Prendre une chance = prendre un risque
  • Aller se secouer les plumes = prendre l’air
  • C’est dispencieux = ça coute cher
  • Être badloqué = être malchanceux
  • Aller cruiser = aller draguer
  • C’est tiguidou = c’est parfait
  • C’est écœurant = c’est fabuleux
  • Capote pas = ne t’énerve pas
  • Grimper dans les rideaux = se fâcher violemment
  • Se pogner le cul = ne rien faire
  • Faire du pouce = faire du stop
  • Être chaud = avoir bu de l’alcool
  • Être bourré = avoir trop mangé
  • Tirer une bûche = prendre une chaise et s’asseoir
  • Faire la baboune = faire la tête
  • Virer une brosse = prendre une cuite
  • C’est mêlant = c’est compliqué
  • Donner un lift = ramener quelqu’un en voiture
  • Attache ta tuque = Ça va décoiffer
  • Cogner des clous = s’endormir, s’assoupir.
  • Se faire passer un sapin = se faire avoir

 

Les expressions françaises – Québécoises quiproquos


 

Voici quelques mots qui n’ont pas du tout le même sens en français et en québécois :

  • Les gosses = enfants en France mais au Québec une gosse c’est un testicule ! D’où l’expression québécoise : Avoir des gosses (avoir du courage)
  • Turluter en québécois veut dire fredonner
  • La gomme (chewing-gum), les petits québécois ne comprennent pas quand un immigrant français lui demande de lui prêter sa gomme !
  • Chauffer la nuit = conduire la nuit : est-ce que ta femme chauffe la nuit ? Indiscret ou pas ?
  • Le PQ au Québec est un parti politique
  • Mettre sa camisole au Québec, c’est se mettre en débardeur
  • Être allumé veut dire que vous vous amusez
  • Au Québec, on ne part pas en vadrouille car une vadrouille c’est une serpillière …

 

Les jurons québécois


 

  • Tabarnak c’est le juron le plus connu qu’on peut traduire poliement par bordel de m…, ou pu…
  • j’men calisse = je m’en moque
  • Téteux = une personne mielleuse
  • Morond = conn…
  • Crisse = juron qui n’a pas de sens particulier, il accentue le mécontentement d’une phrase pour exprimer sa colère.
  • Calisse = Il exprime une émotion forte
  • Ostie
    et j’en passe des meilleurs que je ne pourrai écrire dans ce blog…

 


 

Quelques vidéos pour en savoir plus sur la parlure Québécoise :

 

Pour apprendre le québécois, je vous conseille plusieurs sites :

Les passeurs

Je parle Québécois.com

En espérant que cet article sur la parlure québécoise, vous aidera à mieux décrypter le québécois, mais n’essayez pas d’imiter le québécois, il vous comprend très bien et pourrait se sentir offensé par vos efforts !

N’hésitez pas à utiliser des termes comme : On va souper (et non diner) où bien : bon matin, allo, je vais faire du magasinage ou mon épicerie…

 

 

 

Amoureux de Montréal et du Québec, j'ai fondé le blog voyage-montreal.com pour vous aider à organiser votre voyage à Montréal. Dans ce blog, je partage mes coups de cœur et mes bons plans dénichés lors de mes voyages à Montréal mais aussi ceux de ma team montréalaise. Montréal de A à Z rien que pour vous !!!!!

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.