Visiter le premier musée d’art urbain du Canada : le musée Roméo’s à Montréal

Si comme moi, vous êtes fan d’art urbain, plus communément appelé street art, alors cet article est fait pour vous et le musée Roméo’s sera un incontournable de votre visite à Montréal !

Après Barcelone, Amsterdam, Berlin et St-Pétersbourg, Montréal a son propre musée d’art urbain depuis septembre 2018.  Le musée Romeo’s est donc le premier musée d’art urbain du Canada et de Montréal bien entendu !

Le musée est né de l’imagination d’une société montréalaise Romeo’s gin qui commercialise des boissons alcoolisées.

Le projet a été réalisé en collaboration avec la société de jeux vidéo française Ubisoft Montréal (également présent dans l’immeuble) et la Financière Sun Life.

 

Où trouve-t-on le musée Roméo’s ?


 

Le musée Roméo’s se situe dans le quartier du Mile-End (juste à côté du plateau Mont Royal) aux 5445 & 5455 de Gaspé. Ouvrez bien vos yeux, une petite plaque l’indique à l’extérieur du bâtiment, une fois dans le hall de l’immeuble des flèches vous guideront vers des cages d’escaliers !

 

premier musée d'art urbain de Montréal

 

Que découvre-t-on dans ce musée d’art urbain ?


Le musée accueille 24 murales de 24 street artistes montréalais qui ornent les cages d’escaliers des 24 étages des deux immeubles !

Les artistes présents :

Stikki Peaches, Pony, Bryan Beyung, Alexandra Levasseur, Fonki, Dalkhafine, Antoine Tava, Mono Sourcil, Whatisadam, Heidi Taillefer, Rafael Sottolichio, Os Cane, Pat Cantin, Annie Hamel, Jonathän Jouan, Roxy Peroxyde, Santerre, Anne-Laure Djaballah, Boris Pintado, Melissa del Pinto, Eberhard Froehlich, Cyndie Belhumeur, Meka et Amélie Tourangeau.

Le but de ce musée est de rendre l’art accessible à tous et en tout temps car vous aurez accès au musée 365 jours par an et 24/24h ! Et cerise sur le gâteau, l’entrée est gratuite !

Ce musée démontre que l’art urbain a plus que jamais sa place dans le monde des arts !

 

ASTUCE :

pour une visite plus soft, prenez les ascenseurs jusqu’au 12ème étages et admirez les œuvres en descendant ! Sinon, vous aurez deux fois 12 étages à gravir.

 

Mon avis


 

Que vous soyez fan ou non de street art, la visite vaut vraiment le détour, si vous êtes fan alors cette visite est un incontournable de votre voyage à Montréal.

Mon conseil : prenez le temps de bien observer les murales, des détails se cachent bien souvent dans les fresques, exemple : (voyez les flèches)

 

premier musée d'art urbain de Montréal

Ma femme n’a pas une grande passion pour l’art de rue, mais elle a apprécié certaines des œuvres.
La visite du musée plaira également à vos enfants, ne serait-ce que pour le concept de la cage d’escalier, on monte, on descend, la visite n’est pas statique, ils peuvent bouger. La visite est idéale lors de journée de pluie, de froid.

logo handicapé Le musée est accessible aux personnes à mobilité réduite en empruntant l’ascenseur, en s’arrêtant à chaque étape, pas facile mais pas insurmontable, mais long !

 

Arrêtons les grands mots, place aux photos:

 

 

Site du musée ICI

 

musée d’art urbain du Canada

VOUS AIMEZ, ALORS PARTAGEZ CET ARTICLE

Article précédent

Article suivant

3 Commentaires

  1. J’ai un ami qui fait des graffitis en France. Je vous assure il est tout aussi excellent. C’est lui qui m’a fait découvrir l’art urbain et je ne le regrette pas.

    Réponse
    • L’art urbain est universel !!!! Et l’on en trouve un peu partout dans le monde, d’ailleurs Montréal accueille régulièrement des artistes du monde entier !! Le petit plus de Montréal est d’organiser des festivals d’art urbain et d’avoir maintenant un musée gratuit.

      Réponse
  2. J’en ai parlé à mon pote et c’est exactement ce qu’il m’a dit, lui aussi!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest