Vos droits en cas d’annulation ou de retard d’un vol

Je ne sais pas pour vous, mais ma plus grande hantise lorsque je prends l’avion, c’est l’annulation de mon vol et bien entendu les retards car on ne veut pas perdre une seule miette de nos congés !

Je vous propose de faire un point sur vos droits en cas d’annulation ou de retard de votre vol ! On ne le sait pas toujours mais vous avez des droits !!! Allez c’est parti tour d’horizon…

annulation ou de retard d'un vol

 

Dans quel cas puis-je obtenir des indemnités en cas de retard on d’annulation de mon vol ?

 

  • Pour un vol de 2 heures ou plus ou pour les vols de 1500 kilomètres ou moins.
  • Pour un vol de 3 heures ou plus et dont la distance est comprise entre 1500 et 3500 kilomètres
  • Pour les vols intracommunautaires de + de 1500 kilomètres (vols métropole – DOM TOM)
  • Pour les vols de 4 heures et plus et pour les vols de plus de 3500 kilomètres

Par ailleurs, si votre vol est annulé ou est retardé d’au moins cinq heures, vous pouvez demander un remboursement de votre billet d’avion si vous renoncez à votre voyage. De même, vous pouvez demander une prise en charge du vol retour vers l’aéroport de départ initial. 


 

A quelle indemnité puis-je prétendre, y compris en cas de surbooking ?

 

  • 250 € pour les trajets de 1500 kilomètres ou moins,
  • 400 € pour ceux compris entre 1500 et 3500 kilomètres et pour tous les vols intracommunautaires de plus de 1500 kilomètres*,
  • 600 € au-delà de 3500 kilomètres pour les destinations extra-communautaires.

Lors d’un retard, votre compagnie aérienne est tenue (à partir de 2h de retard) de vous offrir des rafraîchissements et de quoi manger, de 2 appels téléphoniques et de vous héberger si le départ ne peut avoir lieu avant le lendemain.

Conservez toutes factures inhérentes à l’annulation, elles seront à joindre à votre demande d’indemnisation.

La compagnie aérienne transporteur est tenu de payer l’indemnisation en espèces ou par tout autre moyen (chèque, virement etc.). Une indemnisation sous forme de bons de voyage ou d’avoir ne peut se faire qu’avec l’accord écrit du passager.

La compagnie aérienne  transporteur est tenu de payer l’indemnisation en espèces ou par tout autre moyen (chèque, virement etc.). Une indemnisation sous forme de bons de voyage ou d’avoir ne peut se faire qu’avec l’accord écrit du passager.


 

Existe-t-il des exceptions à cette règle ?

 

  • Si le retard ou l’annulation n’ont pas été notifiée au minimum 14 jours à l’avance.
  • Vous ne pouvez prétendre à une indemnisation lors de cas de force majeure comme des conditions météorologiques dantesques
  • Lors de la grève des contrôleurs aériens.
  • Coup d’état dans le pays de destination
  • Atterrissage d’urgence en raison d’une tempête
  • Fermeture de l’espace aérien
ATTENTION : la grève du personnel des compagnies aériennes ou de l’aéroport n’est pas considérée comme un cas de force majeur, vous devez donc être dédommagé !!!

 

ATTENTION !!! CAS PARTICULIER APPLICABLE AU CANADA :

L’indemnisation peut dépendre de la nationalité de la compagnie opérant votre vol (européenne ou non) et du pays de départ de votre vol, je m’explique avec un exemple précis :

Par exemple, un vol Paris-Montréal, opéré par une compagnie non européenne (Air Transat, Air Canada), pourra ouvrir droit à une indemnisation, mais un vol Montréal-Paris, opéré par la même compagnie, n’est pas indemnisable !!!  En revanche un vol Montréal-Paris opéré par une compagnie aérienne européenne est éligible à une indemnisation, vous me suivez ?

Les sites internet disent obtenir des résultats pour ces cas précis ???

 


 

On récapitule

 

Vous avez le droit à être indemnisés si :

  • Vous arrivez à destination avec plus de 3 heures de retard
  •    Le motif du retard n’est pas un cas de force majeure
  •    La compagnie est responsable de ce retard
  •    La compagnie vous a informé de ce retard au minimum 14 jours avant.
  •    Vous vous êtes présentés à l’heure à l’enregistrement

Nota : À partir de 2 heures de retard, la compagnie aérienne doit fournir collations et boissons, possibilité d’appel téléphoniques et hébergement si le vol n’est pas le jour même.

 

Le montant de l’indemnisation sera (y compris pour le surbooking) de :

  •    250 € pour les trajets de 1500 kilomètres ou moins
  •    400 € pour ceux compris entre 1500 et 3500 kilomètres
  •    600 € au-delà de 3500 kilomètres pour les destinations extra-communautaires.

A SAVOIR : Vous pouvez obtenir une indemnisation jusqu’à 600€ même en cas de remboursement de votre billet d’avion.

 

Motifs de refus d’indemnisation

  •    Le vol à moins de 3h de retard
  •    Vous avez été prévenu du retard minimum 14 jours avant le départ
  •    Le retard ou l’annulation résulte d’un cas de force majeur
  •    Vous êtes arrivés en retard à l’enregistrement
  •    Le retard a eu lieu il y a plus de 5 ans
  •    L’indemnisation peut dépendre de la nationalité de la compagnie opérant votre vol (européenne ou non) et du pays de départ de votre vol

 


 

Comment obtenir votre indemnisation ?

Dans la réalité peu de personnes font la demande d’indemnisation (de l’ordre de 5 à 10%), cela serait dû à la peur de longueur de la procédure cela implique du temps et de l’énergie.

Les différentes possibilités :

  • Faire vous-même la démarche auprès de votre compagnie aérienne
  • Faire appel à des sites internet spécialisés dans l’indemnisation de vols, vous en trouverez de plus en plus sur internet (flightright.com, volretarde.fr, airindemnité.com, airrefund.com …)mais ces compagnies prennent des commissions assez élevées de l’ordre de 25 à 30% !!!
  • Si vous avez une carte bancaire plus de type Mastercard, ou premier renseignez-vous des accords existent avec certaines compagnies aériennes mais il faut avoir régler vos billets avec ces cartes prémium

Mon conseil :

Avant de passer par un site spécialisé, tentez la démarche vous-même auprès de votre compagnie aérienne, certains transporteurs, lassés des sites juridiques aériens, ont tendance à accéder à votre demande et de vous offrir en plus des bons de réductions à valoir sur un prochain vol. Air France pratique cette technique pour fidéliser ses clients et affaiblir ces sites. Attention cette démarche commerciale ne sera pas valable si vous avez tenté de passer en premier par un site internet !

Vous avez 5 ans pour réclamer une indemnisation aux compagnies aériennes.

annulation ou de retard d'un vol

inc-conso.fr

En espérant que cet article sur l’annulation ou de retard d’un vol ne vous servira pas trop !!! Avez-vous déjà vécu un retard ou une annulation ? N’hésitez pas à faire part de votre expérience en postant un commentaire ci-dessous !

 

Amoureux de Montréal et du Québec, j'ai fondé le blog voyage-montreal.com pour vous aider à organiser votre voyage à Montréal. Dans ce blog, je partage mes coups de cœur et mes bons plans dénichés lors de mes voyages à Montréal mais aussi ceux de ma team montréalaise. Montréal de A à Z rien que pour vous !!!!!

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Préparer son voyage Vos droits en cas d’annulation ou de retard d’un vol